La vie de tous les jours au Mont Athos est très particulière. C’est une vie consacrée à la prière et les moines ont constamment la formule «Dieu aies pitié de moi» à la bouche.

 

Certes le visiteur n’est pas obligé de se soumettre à toutes les rigueurs de la règle monastique, mais il est vivement recommandé qu’il se soumette au moins à certaines d’entre elles, notamment les repas et le respect du silence et de la sérénité du lieu.

 

La journée commence à 4 h du matin. Un moine vient frapper à votre porte pour vous avertir du début de la prière du matin qui dure environ 2 h et qui est suivie à 6 h de l’office proprement dit, heure à la quelle le moine vient à nouveau prévenir à les visiteurs.  A l’issue de l’office qui dure à nouveau environ 2 h, tout le monde se rend au réfectoire (généralement une très belle salle richement décorée) pour le premier repas à 8 h.

 

Le repas est lui même un rituel, il se déroule en silence, à l’écoute d’un moine (anagnostis) qui procède à la lecture des saintes Ecritures, de manière que l’esprit soit nourri en même temps que le corps. On ne sert pas de viande, seulement du poisson de temps en temps, l’essentiel du repas est végétarien.

 

Après le repas, les visiteurs peuvent retourner à l’église pour des commentaires sur l’histoire du monastère, les miracles et les icônes. Il est souvent procédé à une ostentation des reliques. Pendant ce temps les moines retournent dans leur cellules pour un bref repos avant de vaquer aux différentes corvées de la vie collective (préparation des repas, culture du potager, entretien des bâtiments...). Pendant ce temps les visiteurs peuvent explorer les environs. Le soir, il y a un nouvel office à 17 h avant le dernier repas de la journée. Les visiteurs peuvent alors se détendre à l’ombre des arbres ou discuter entre eux ou avec les moines qui acceptent de les rejoindre.

 

Le visiteur qui se présente à la porte d’un monastère est toujours le bienvenu, il est admis à l’église et une tasse de café lui est offerte avant qu’il reprenne sa route.

 

Le Mont Athos n’est pas réglé sur le calendrier et l’horaire grégorien, mais sur le calendrier Julien. Il a donc un retard de 14 jours par rapport au reste du monde et le coucher du soleil est à minuit. C’est l’heure à laquelle on ferme les portes du monastère qui ne s’ouvriront plus jusqu’au lendemain. Le visiteur qui arrive en retard, devra dormir à la belle étoile.

 

L’hébergement a généralement lieu en dortoirs de cinq à dix personnes. Le monastère fournit des draps propres, mais il vaut mieux apporter des serviettes de toilette, du savon et des sandales.

 

Au matin à 4h le moine vient réveiller le visiteur et c’est un nouveau jour. C’est ainsi que se déroule la vie quotidienne sur le Mont Athos depuis plus de 1 000 ans.

 

La vie au Mont Athos

Telephone: +30 697 89 85 630, Email: info@visitmountathos.eu